Pourquoi choisir un savon plutôt qu’un gel douche ?

Le savon devient de plus en plus tendance. Pourtant, nous avons l’habitude d’utiliser les gels douche pour leur côté pratique et design. On se dit aussi que les savons vont assécher la peau et la rendre plus rêche. Si c’est le cas, c’est que vous utilisez un savon industriel saponifié à chaud. Les savons fabriqués avec la technique de la saponification à froid ont parfois un surgras jusqu’à 10%. Cela permet un usage quotidien et une hydratation naturelle de votre peau.

Savon surgras
Savons précieux Onirism

Le savon, une longue histoire, une longue tradition

Le savon trouve ses origines au début du 3ème siècle avant notre ère, dans les royaumes de Babylone et de Sumer. Des fouilles archéologiques mettront à jour la maitrise de la saponification par les Sumériens. Ils élaboraient une préparation à base de graisse et de cendres bouillies dont l’effet était proche du savon que nous connaissons. Dans l’Egypte ancienne on retrouve aussi des traces de l’utilisation d’une sorte de savon. Il s’agissait d’un mélange obtenu avec le carbonate de potassium et l’argile. La graisse animale a ensuite été intégrée à cette préparation qui avait l’aspect d’un savon mou.  

Au 13ème siècle la graisse animale est remplacée par l’huile d’olive. Cette composition inspira notamment le savon de Marseille.

En 1791, le chimiste Nicolas Leblanc transforme en profondeur cette industrie en mettant au point la soude caustique. C’est à partir de là que va apparaître la formulation à froid des savons.

Avec l’industrialisation de l’après-guerre les savons à froid disparaissent peu à peu. Le savon devient un produit de masse et est fabriqué à des milliers d’exemplaires. Il apparaît alors dans les maisons bourgeoises et sert à la toilette, au blanchiment du linge et au dégraissage. Il est souvent élaboré avec des dérivés du pétrole ou des tensioactifs chimiques mélangés à l’eau et à des conservateurs synthétiques. La recette du savon saponifié à froid est abandonné car trop longue et trop coûteuse à produire. Heureusement, cet artisanat revient aujourd’hui au goût du jour.

Le savon saponifié à froid, qu’est-ce-que-c’est ?

Le savon se créé à la suite d’une réaction chimique entre une solution basique telle que la soude caustique ou la potasse, mélangées à des huiles et des beurres végétaux. On appelle cela la saponification à froid. Il s’agit d’une méthode traditionnelle et artisanale existant depuis le 17ème siècle. La réaction chimique de la saponification forme la glycérine végétale. C’est la présence de glycérine qui permet d’obtenir des savons doux pour une peau qui ne s’assèche pas après la douche. Pourquoi parle-t-on de saponification à froid ? Parce que lors du processus de fabrication, les huiles et les beurres ne sont pas chauffés. Cela permet de conserver leurs qualités mais aussi de dépenser moins d’énergie lors de la fabrication.


Une fois la réaction faite, les savons sont coulés et sont stockés pendant plusieurs semaines (environ 5 semaines). C’est ce qu’on appelle la cure. Ils sèchent ainsi tranquillement sur des étagères.

Pourquoi parle-t-on de savon surgras ?

On parle de savon surgras car dans le procédé de fabrication on ajoute plus de corps gras (huile et beurre végétal) que nécessaire pour consommer toute la soude. Ainsi on est sûr de ne plus avoir de traces de soude dans la préparation et le surplus d’huiles et de beurres viendra nourrir la peau. Si on ajoute 8% d’huile végétale en plus, on obtient un savon surgras à 8%.

Quelles sont les qualités d’un savon saponifié à froid ?

Les qualités de l’usage d’un savon à froid sont nombreuses. Tout d’abord, la glycérine qui est naturellement présente dans le savon va hydrater votre peau. Il s’agit donc d’un véritable soin pour le corps.

Dans la mesure où les huiles et les beures végétaux ne sont pas chauffés, ils conservent mieux leurs propriétés et sont donc plus efficaces. L’impact environnemental de la fabrication est faible, surtout si les matières premières sont issues de l’agriculture biologique et si les packagings utilisés sont recyclables.

Les savons surgras saponifiés à froid sont si doux qu’ils peuvent être utilisés pour se nettoyer le visage. Enfin, ce type de savon ne contient aucuns produits issus de la pétrochimie ou d’huiles minérales. Il n’y a pas non plus de matières animales, il s’agit donc de savon vegan.

Nos savon saponifiés à froid chez Onirism

Pour le lancement de la marque Onirism, nous avons élaboré trois formules de savon saponifié à froid pour vous offrir plus de choix. Le savon précieux Orangerie est fabriqué avec du beurre de karité bio et de l’huile essentielle d’orange douce bio pour nettoyer les visages déshydratés. Ce savon, riche en beurre de karité permet une hydratation sensible de votre peau et est un excellent protecteur. L’huile essentielle d’orange douce est apaisante.

Notre savon précieux Aromatique, aux senteurs fraîches de romarin est conçu avec du beurre de karité bio et de l’huile essentielle de romarin bio. C’est un excellent protecteur, il nettoie et hydrate parfaitement votre peau en lui rendant son élasticité. L’huile essentielle de romarin est connue pour ses propriétés anti-infectieuses, antibactériennes et elle apporte un parfum riche et puissant.

Enfin, vous pourrez découvrir le savon précieux Botanique s’inspirant d’une serre tropicale. Sa formule à base d’huile d’olive extra vierge bio et d’huile essentielle d’Ylang-Ylang est très complète en vitamines A, B, C, D, E, H, K et PP qui agissent contre le vieillissement. L’huile essentielle d’Ylang-Ylang aux vertus tonifiantes est idéale pour les peaux dévitalisées, avec un effet protecteur et rééquilibrant.

Savon précieux Botanique de la marque Onirism
Savon précieux Botanique

Laisser un commentaire